RSS

Archives de Tag: viking

Campagne dans les île-mondes, les mercenaires de la Tête Noire

Je participe à deux tables de jeu, l’une dont je vous ai parlé l’autre fois, la seconde que j’ai le plaisir de partager avec l’excellent auteur de Douaratil et son adorable famille.

Cette table regroupe à la fois des joueurs confirmés avec quelques décennies d’expérience et de très jeunes joueurs. Un grand écart scénaristique à réaliser puisqu’il faut éviter les sujets trop adultes (sexe et sauvagerie) sans pour autant tomber dans le bisounours soporifique.

Cette tablée se compose d’une bande de mercenaires provenant d’une groupe de « routiers » itinérants de quelques centaines de combattants, la Tête Noire. Commandés par un krag rouge déshonoré et son bras droit, un sorcier humain assez puissant, cette bande vend ses services aux plus offrants.

Viking male

Olaf, le mercenaire manna

Mon petit groupe de joueurs se compose de :

Sofya, une humaine du peuple Romani qui exerce ses talents de tueuse à gage et espionne.

Orovaku, grand frère de Sofya, magicien amateur et escamoteur d’objets de valeur… Rusé, filou, beau parleur…

Olaf, un humain du peuple manna, combattant sans état d’âmes. Le mercenaire, dans toute sa splendeur.

Myrdhinn, un humain du peuple kelt, initiée à la science des herbes médicinales et à la magie forestière, récemment béni par le dieu kelt Cernunos. Il évolue depuis dans une initiation druidique…

Maya, une hybride femme-chat, souple et agile, combattante experte au corps à corps et excellente en infiltration.

Bladvara, un traqueur gobelin des profondeurs. Rusé, sale, fourbe… un gobelin, quoi.

Svenia, une jeune alf de 20 cm de haut, légèrement lumineuse. Petite magicienne de soutien, parfaite pour explorer les zones difficiles d’accès grâce à ses ailes !

Je leur fais vivre des aventures depuis quelques temps, mais ce petit groupe évolue et mes jeunes joueurs m’étonnent par leur créativité et leur ingéniosité. Et leur endurance ! Quand les vieux (dont je fais partie!) peinent à rester éveiller, eux sont prêts à faire la nuit blanche !!!! 😉
Morovan, le manna                                  Faudrait pas vieillir !!!!!

Après avoir exploré (et quelque peu pillé) un village abandonné où se trouvait une tour mécartefact krag, cette petite bande a ensuite servi d’éclaireurs sur une île-mineure dominée par une colonie winaqil (des humains dont les origines proviennent de tribus mayas). Rencontre avec des tribus de femme-araignées, découvertes de quelques charmantes coutumes (dont l’arrachage de cœur…) et assaut final contre la cité qui fut convenablement pillée !

Sofya, la romani

Sofya, la romani

 

Après ces péripéties, notre compagnie de mercenaire a emprunté un portail vers une île-majeure actuellement plongée dans le long sommeil du grand hiver (une nuit permanente et glacée de 75 jours…) Une cité krag leur a offert un abris (payant, bien entendu), et une nouvelle opportunité de gagner de l’argent : Seraniel, un homme du peuple des anges (des mutants issus des romanis, humains dotés d’ailes leur permettant de voler !) a engagé notre petite bande pour lui servir d’escorte. Son but ? 250 km à travers les plaines glacées, en traîneau, pour rejoindre une ancienne cité des anges et comprendre pourquoi elle ne donne plus signe de vie depuis 10 ans.

Organisation, provisions, engager des guides… Quel boulot !

 

Bladvara, le gobelin

Bladvara, le gobelin

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Partie de campagne… Bientôt deux ans de jeu dans les île-mondes !

Huit joueurs motivés autour de la table cet après-midi pour poursuivre leur exploration des île-mondes…

Une dryade habile à l’arc et à la sarbacane, furtive et rusée. Jouée par Elise, nouvelle recrue de l’équipe, ce personnage apporte finesse et efficacité.

Sylvain HovasseUn manna (viking) qui s’est offert à Loki pour devenir un grand espion, maître des ombres et de l’espionnage. Si riche qu’il a réussi à s’offrir un comté sur l’île-mineure des manna : Mannaheim. Joué par Sylvain, ce personnage est fin politicien et négociateur.

Un dvergr (nain) de la culture manna, possédé par la rage du dieu Odin. Petit, radin, retors… Un nain, quoi. Joué par Pierre, ce personnage haut en couleur a tout du tank que personne ne veut chatouiller…

Un autre manna, habile marin et bon combattant, un peu pirate à ses heures… Joué par Georges avec ruse, c’est un adversaire redoutable.

Un ange (oui oui, un humain avec des ailes…) issus du peuple romani, grand magicien. Il a signé des accords avec quatre grandes Ombres Majeures, des sortes d’entités particulièrement puissantes. Joué par Gael, ce personnage un peu naïf est devenu le guérisseur – sauveur de situation impossible du groupe ! Krag rouge male

Un krag (race d’homme-lezards, les anciens maîtres des île-mondes)aux écailles rouges. Espèce batailleuse et redoutée, dont les quatre bras et la force sont aussi réputés que leur morsure venimeuse. Celui joué par Valentin est un fidèle serviteur du Grand Dragon Rouge, l’un des six dieux majeurs de cet univers. Il est progressivement monté en grade et a atteint le rang de Haut Prêtre. Joué par Valentin, voilà un religieux qui sait en imposer.

Un second krag rouge, excellent combattant et connaisseur d’un peu de magie du Grand Dragon Rouge, le personnage joué par Amaury est une sorte de guerrier-mage efficace. Krag gris Femelle

Et un dernier krag, gris celui-là, adepte de la mécamancie. Cet arcane sorcier maîtrisé par les krags permet de concevoir des automates ensorcelés. Le personnage, joué par Bastian, est donc accompagné de deux mécartefacts : un lézard mécanique à 6 pattes, discret, et une sorte de chien mécanique de 30 kgs, destiné à chasser et à protéger son maître.

La partie de ce jour a été particulièrement riche en péripéties ! Après avoir perdu leur mode de transport lors d’un duel aérien entre leur mécacholkar (une sorte de ptérodactyle géant mécanique) et deux dragons mineurs mort-vivants (leur adversaire principal constitue une armée de mort-vivants !), nos huit courageux voyageurs ont fini par se retrouver sur l’île-mineure d’Armorica.

D’abord un peu égarés, ils ont trouvé refuge dans la capite de l’île-mineure, la cité d’Ys. Cette capitale des domaines kelts a réservé un excellent accueil au groupe grâce à ses trois krags, perçus avec crainte par la population superstitieuse. Beaucoup de négociations, quelques achats, du roleplay…

Voilà nos joueurs en route pour l’île d’Avalon, domaine des dieux kelts où se trouve un portail magique leur permettant de rejoindre leur but, la capitale de l’Empire krag !

Malheureusement, l’île n’est pas facile d’accès : fiannas agressifs et monstrueux (le personnage d’Amaury y a perdu une excellente armure enchantée, dissoute par l’acide !) et deux wyverns nichant dans l’immense falaise ceinturant l’île.

Combats, escalade, quelques superbes actions d’éclat dont la téléportation du personnage de sylvain sur le dos d’une wyvern en plein vol, qu’il a magistralement exécutée d’un coup critique en pleine tête avant de se re-téléporter en sécurité !

Et la mort glorieuse du nain, perforé, empoisonné et gobé par une wyvern, donc il a éclaté le crâne à coup de bottes en pleine rage berserk avant de mourir. Heureusement, les bons soins de l’ange ont permis de le ramener avant qu’il ne parte pour le royaume d’Asgard festoyer !

Après un duel avec le dieu Cernunos pour justifier leur droit à emprunter le portail (duel réussi avec difficulté par le personnage de sylvain, merci la téléportation dans le dos !), une solide fiesta et un concours de décapitation (eh oui… traditions kelts !), nos valeureux voyageurs ont enfin pu emprunter le portail magique.

Sacrée partie !

 

Étiquettes : , , , , ,

Saumon aux épinards et crème au chèvre

Même si les épinards sont arrivés en Scandinavie au treizième siècle, il est à peu près certain que les vikings ayant servi à Constantinople ou lors de leurs expéditions y ont goûté bien avant !

Voici donc une recette simple et savoureuse !

Nettoyez vos épinards frais, au moins trois fois. Vous pouvez aussi acheter des épinards congelés tout prêts mais c’est de  la triche !

Coupez les queues et les feuilles abîmées, et mettez les au compost.

Hachez grossièrement les feuilles d’épinard bien lavées et mettez les à cuire dans un gros volume d’eau (en général 3 litres d’eau salée pour 1 kg d’épinards). Attention, vos épinards perdront 2/3 de leur volume à la cuisson, tenez en compte pour que tous vos convives en aient assez.

Pendant que les épinards cuisent, préparez vos filets de saumon à la vapeur, en papillote (enroulés dans de grandes feuilles de chou) ou simplement sauté à la poêle (pas besoin de beurre, le saumon a du gras. Posez le simplement sur la peau, couvrez, laissez cuire 5/ 6 mn et c’est bon. La peau grillée se détachera toute seule !)
IMG_5295La sauce pour quatre se compose de 150 g de fromage de chèvre très frais (fromage blanc au lait cru), 50 ml de crème fraîche liquide, deux cuillères à café d’aneth en poudre et un tout petit peu de sel.

Faites revenir à feu doux le fromage de chèvre frais dans la crème fraîche liquide pendant 10 minutes, en mélangeant régulièrement.

Versez l’aneth et le sel, laissez cuire 2 minutes.

Réservez au chaud.

Votre plat est prêt. Vous pouvez mettre quelques racines (carottes ou betteraves) aux côtés des épinards.

Servez une généreuse portion d’épinards cuites, 100 à 200 g de saumon par personne et agrémentez de la sauce au chèvre et aux herbes.

Savoureux, pas trop gras et bien viking !

IMG_5296

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 janvier 2015 dans Ambiance et autre...

 

Étiquettes : , , ,

Omelette aux noisettes et au miel

Vous faites une partie se passant sur l’île-mineure de Midgard ? Alors, que diriez-vous d’intégrer un petit gouter rapide au milieu ?

Voici une petite recette typiquement viking…

Il vous faut :

100 g de noisettes

50 g de pomme séchée ou 90 g de pomme fraiche

150 ml de miel liquide

4 œufs


Préchauffez le four à 175°C.

Détaillez finement les noisettes et les pommes, en lamelles.

Détaillez finement les pommes et les noisettes

Détaillez finement les pommes et les noisettes

Il n'y a plus qu'à mélanger !

Il n’y a plus qu’à mélanger !

Mélangez les noisettes, les morceaux de pomme et le miel dans un bol.

Versez le miel liquide sur les pommes et les noisettes, puis mélangez avec  les œufs.

Versez le miel liquide sur les pommes et les noisettes, puis mélangez avec les œufs.

Incorporez les œufs à l’aide d’un fouet ou d’une grande cuillère en bois. Étalez la préparation en formant un large cercle sur une plaque enduite de matière grasse (ou papier sulfurisé). Mettez à cuire au milieu du four pendant environ 15 minutes.

Servez tiède ou à peine refroidi.

C'est prêt ! et c'est bon...

C’est prêt !
et c’est bon…

Pour plus de gout, vous pouvez ajouter un peu de cannelle ou de cardamone.

 

Étiquettes : , , , ,